Zapping des collaborateurs

Cette période rend nos vies monotones avec une diminution des rencontres professionnelles. Le télétravail réduit les rencontres. Des occasions de déplacements professionnels et de rencontres physiques sont remplacées par des vidéoconférences.

Le lien au monde de l’entreprise peut se distendre. Les démissions surprises ou les baisses de moral semblent plus fréquentes. Il faut entretenir les liens sociaux professionnels pour entretenir la loyauté des collaborateurs.

Ils ne doivent pas penser que tous les employeurs se valent. Ils doivent savoir pourquoi ils n’ont pas envie d’aller voir ailleurs ou de s’enfermer dans un coup de spleen.

Notre conseil

« Réévaluez régulièrement vos motivations pour déterminer si vous avez encore envie de votre vie actuelle »

(chapitre 32 des 33 clés)

Baisses de concentration

Les pratiques numériques en ces temps de pandémie évoluent rapidement. Il y a certes des risques d’addictions accrues (séries, jeux vidéos, réseaux sociaux), mais on observe une tendance croissante à zapper pour rompre la monotonie.

Seul/e derrière son PC, sans collègues qui peuvent voir son écran, on clique plus facilement sur une distraction (notifications de news ou de messages perso).

Le problème n’est sans doute pas tant le volume de travail effectué pour son employeur, que le manque de concentration lié à ce zapping. Proposez à vos collaborateurs des documents longs à lire et des livres professionnels ou personnels que vous pouvez leur offrir. Cela favorisera les capacités de concentration.

C’est le moment de découvrir des études de marché, des analyses socioéconomiques, des écrits de concurrents, ou alors des écrits sur des sujets complétement différents pour s’ouvrir l’esprit.

Notre conseil

« Mettez votre cerveau en pause numérique plusieurs fois par jour »

(chapitre 11 des 33 clés)

Préparez dès maintenant la grande fête de l’entreprise pour l’après-crise

Les neurosciences nous l’enseignent : l’existence de projets va limiter les effets nocifs de la lassitude induite par la période actuelle.

Cette fête (et d’autres actions si vous en avez les moyens) sera essentielle car elle reconstruira le lien social professionnel physique dans un moment où les collaborateurs auront beaucoup d’envies personnelles (retrouver les amis, partir en vacances, déménager, changer de boulot, etc.)  

Nous entrevoyons des moments délicats en fin de pandémie où la mobilisation pour l’entreprise viendra en concurrence avec d’autres priorités personnelles.

Notre conseil

« Donnez-vous régulièrement des occasions de rire et de faire la fête »

(chapitre 31 des 33 clés)

en 60’ ou 90’ le CREDIR forme et accompagne en vidéo. Sur les 50 thèmes disponibles, voici ceux qui marchent le mieux ces jours-ci.

Wellness care

Quel plaisir de parler de bienveillance et de management à des Brésiliens, Chinois, Indiens, Américains, Britanniques, etc. Chacun des 50 thèmes d’atelier mis au point par le CREDIR peut être présenté en anglais ou en allemand. Merci aux groupes francophones qui nous donnent ces opportunités auprès de leurs filiales étrangères et vive les vertus du numérique !

En savoir plus

Nos ateliers

Grands témoins à énergie positive

Dans la morosité actuelle, rechargeons les batteries en énergie positive. Une championne du monde de ski qui a dominé ses blessures. Un meilleur sommelier de France qui a vaincu une tumeur au cerveau. Une malade du COVID qui a frôlé la mort à 2 reprises et magnifie la beauté de la vie.

En savoir plus

Nos ateliers

Les thèmes spécifiques

L’équipe pédagogique du CREDIR, avec le précieux soutien bibliographique de CREDIR Research Institute, est rodée à la conception d’ateliers d’animation distancielle avec des outils de créativité. Alors que nous serons contraints dans nos mouvements encore pour de longs mois, confiez-nous des thèmes qui vous tiennent à cœur pour les animer en vidéo.

En savoir plus

Nos ateliers

Mini conférences gratuites

Avec les fondateurs du CREDIR le mercredi à 18.00, le vendredi à 08.00 et sur demande

Vous pouvez également prendre contact avec

Les porte-paroles et fondateurs du CREDIR Jean-Denis BUDIN et Dominique BRUNISSEN partagent les analyses de l’équipe interdisciplinaire de recherche du CREDIR, tout au long de la crise que nous vivons. L’humain est en effet mis de plus en plus en péril par le SYNDROME #L.E.S. (LASSITUDE EPUISEMENT SOLITUDE).

Cette pandémie COVID est un long marathon à courir avec une ligne d’arrivée fluctuante. Il faut éviter les blessures physiques et psychologiques. Mais elles se multiplient en ce début d’automne. Les consultations psy font le plein. L’absentéisme est en train de monter dangereusement.

L’équipe du CREDIR bénéficie de 10 ANS DE RECHERCHES SUR L’EPUISEMENT DES HUMAINS : elle présente des outils pertinents et des moyens de communiquer efficacement et positivement.

Profitez de cette opportunité de rencontrer 2 conférenciers et auteurs très pertinents sur ces sujets. Liens vidéoconf sur demande.

Nous contactez via la page ContactMieux comprendre le concept de Qualité de Vie Globale (QVG)

Le CREDIR accompagne les entreprises en curatif comme en préventif, mais nous préférons tellement prévenir que guérir. N’attendez pas une catastrophe humaine…

Leave a Reply