Ayons des projets perso ou professionnels

Face à des situations nouvelles, le cerveau recherche des boucles cognitives stockées dans notre mémoire suite à des expériences vécues ou à des apprentissages.

Cette crise COVID est faite de beaucoup d’inconnues, qui créent une réelle souffrance dans notre cerveau, qui n’a pas de nerfs pour nous les transmettre.

Pour limiter cette souffrance, il faut se concentrer  sur des projets à visualiser, aussi bien dans la sphère professionnelle que dans la vie personnelle

Notre conseil

« Développez votre capacité à vous projeter »

(chapitre 19 des 33 clés)

Attention aux généralisations

C’est un des signes de la dépression. Alors que nous avons de la lassitude, des troubles de l’humeur, nous pouvons avoir tendance à généraliser.

Alors que la solidarité bienveillante dans une équipe de travail, dans une famille, ou dans un groupe d’amis, devrait pousser à un soutien mutuel, nous pouvons repousser les autres en généralisant à l’excès les difficultés engendrées par cette crise COVID.

On a vite fait de se gâcher une journée ou de gâcher celle des autres

Notre conseil

« Auto-diagnostiquez les signes de déprime »

(chapitre 15 des 33 clés)

Soyons plus à l’écoute de notre corps

Nous courons un marathon qui va durer longtemps.

Quel coureur motivé par le franchissement de la ligne d’arrivée relèverait ce défi du marathon sans vérifier son état de santé et son hygiène de vie.

Nous croisons trop de professionnels qui n’ont pas eu le réflexe d’aller voir un médecin et de faire des analyses préventives depuis début 2020. Des problèmes de thyroïde, des carences en vitamine, des troubles du sommeil, pourquoi compliquer la période actuelle par des pépins de santé ?

C’est une période où il faut davantage se préoccuper de la santé et de l’hygiène de vie.

Notre conseil

« Faites attention à votre corps : les transitions exigent notamment un suivi médical »

(chapitre 6 des 33 clés).

en 60’ ou 90’ le CREDIR forme et accompagne en vidéo. Sur les 50 thèmes disponibles, voici ceux qui marchent le mieux ces jours-ci.

#L.E.S. Lassitude Epuisement Solitude

Comment combattre ce syndrome en période de pandémie ?

En savoir plus

Nos ateliers

Grands témoins à énergie positive

Une sportive de compétition ou un meilleur sommelier partagent leur approches pour maintenir leur effort dans la durée

En savoir plus

Nos ateliers

Comment combattre la solitude pendant la pandémie ?

En savoir plus

Nos ateliers

Mini conférences gratuites

Avec les fondateurs du CREDIR le mercredi à 18.00, le vendredi à 08.00 et sur demande

Vous pouvez également prendre contact avec

Les porte-paroles et fondateurs du CREDIR Jean-Denis BUDIN et Dominique BRUNISSEN partagent les analyses de l’équipe interdisciplinaire de recherche du CREDIR, tout au long de la crise que nous vivons. L’humain est en effet mis de plus en plus en péril par le SYNDROME #L.E.S. (LASSITUDE EPUISEMENT SOLITUDE).

Cette pandémie COVID est un long marathon à courir avec une ligne d’arrivée fluctuante. Il faut éviter les blessures physiques et psychologiques. Mais elles se multiplient en ce début d’automne. Les consultations psy font le plein. L’absentéisme est en train de monter dangereusement.

L’équipe du CREDIR bénéficie de 10 ANS DE RECHERCHES SUR L’EPUISEMENT DES HUMAINS : elle présente des outils pertinents et des moyens de communiquer efficacement et positivement.

Profitez de cette opportunité de rencontrer 2 conférenciers et auteurs très pertinents sur ces sujets. Liens vidéoconf sur demande.

Nous contactez via la page ContactMieux comprendre le concept de Qualité de Vie Globale (QVG)

Le CREDIR accompagne les entreprises en curatif comme en préventif, mais nous préférons tellement prévenir que guérir. N’attendez pas une catastrophe humaine…