Pour une approche globale du burn-out

Par 24 février 2020Médias

Créé il y a sept ans à Kientzheim, le Credir œuvre, via stages et interventions dans les entreprises, à prévenir et sortir du burn-out. À l’aune de centaines de témoignages recueillis qui ont alimenté sa recherche, l’association fait valoir une approche différente de cette pathologie.

« Au CREDIR, nous n’avons jamais vu un burnout strictement professionnel. » Ce constat, formulé par le chercheur et fondateur du Credir, Jean-Denis Budin, a conduit l’association à plaider pour une redéfinition de cette pathologie, en rupture avec l’approche répandue d’un burnout qui, a contrario de la dépression, serait exclusivement lié à l’activité professionnelle.

Lire l’ensemble de l’article des DNA du 24 février 2020.