Le smartphone a tout changé. Il est toujours présent. Les addictions professionnelles et personnelles se multiplient. Il faut protéger son cerveau de la suractivité en optimisant l’outil de ces outils remarquables.