Recherche

CREDIR Resarch Institute (CRI)

CREDIR Resarch Institute (CRI) regroupe des chercheurs, universitaires ou praticiens, sur des projets collaboratifs interdisciplinaires liés à l’optimisation des performances professionnelles, et plus largement sur la lutte contre l’épuisement et l’amélioration de la Qualité de Vie Globale (#QVG).

CRI pratique de la recherche qualitative. Avec un nombre restreint d’entretiens qui convergent, on peut produire des démonstrations scientifiques convaincantes (grâce au principe de saturation, cf. Eisenhardt, 1989) en particulier sur la base des stages réalisés depuis 2013.

Recherche CREDIR

Le rôle du CREDIR

CRI, existant depuis l’origine du CREDIR, joue un rôle original dans la recherche scientifique via :

  • Une posture interdisciplinaire de recherche action, « evidence based », associant des praticiens et des académiques (« scholar practioner research »)
  • Une volonté d’accélérer la mise à disposition de recherches pertinentes au public (entreprises et individus), en s’affranchissant des contraintes budgétaires liées aux impératifs de publication académique
  • Une volonté de créer des outils et des concepts pédagogiques qui permettent d’aborder les problématiques d’épuisement, de transition, d’échec, de blessure, de rebond, de manière innovante avec une posture constructive, voire positive, afin d’éviter les attitudes de déni ou de rejet des épisodes délicats des vies professionnelles et personnelles Cela se traduit par des concepts comme #QVG (= santé + QVT + QVHT) ou #LES (Lassitude Epuisement Solitude), ou par des outils comme l’Invictogram.

 

Le C.R.I. est piloté par un Comité de Recherche qui se réunit une fois par mois.

Recherche CREDIR

Quelles sont les recherches réalisées ?

Elles sont de 3 types :

Recherche-action :

  • Enquêtes auprès des stagiaires (exemple : analyse des paradoxes du manager)
  • Groupes Recherche Métiers (« G.R.M. »)
  • Mise en évidence, métier par métier, de facteurs spécifiques dans la gestion des transitions, des échecs, et des phénomènes de stress cumulatifs.

Recherche appliquée :

  • Développement de méthodes rapides et peu coûteuses de caractérisation du niveau de stress (analyses de sang, tests cognitifs, montres connectées, etc.)
  • Méthodologies de suivi des changements post stages CREDIR

Recherche fondamentale :

  • Implication dans l’analyse des impacts des progrès des neurosciences sur les sciences de gestion. Exemples : 
    • Construction de boucles neuronales positives et impacts en sciences de gestion(RH, marketing, etc.)
    • Construction et destruction de boucles neuronales obsessionnelles et impacts en sciences de gestion (stratégie, droit, finances, etc.)
    • Don et contre-don : fonction native du cerveau humain ?
    • Entrainement physique et entrainement cérébral : convergences et divergences.