Journée du sommeil: «Le syndrome des jambes sans repos, ce n’est ni psychologique, ni nerveux, c’est neurophysiologique»

Jambes

INTERVIEW sur un phénomène méconnu et pourtant répandu, qu’on nomme «jambes sans repos»

Certains vivent des nuits agitées et se réveillent au milieu de la nuit avec une envie pressante… de faire du stretching. Le «syndrome des jambes sans repos» fait en effet partie de la liste de perturbateurs du sommeil, qui, aux côtés de bébé qui pleure, apnée du sommeil, chaleur, insomnie, affectent quatre Français sur dix, selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance.

Propos recueillis par Oihana Gabriel, 20minutes.fr